Nicolas Lefebvre Photographe

Reportage Photo Musée de la Caverne du Dragon - Chemin des dames

09 février 2018

Reportage Photo Musée de la Caverne du Dragon - Chemin des dames

Reportage Photo Musée de la Caverne du Dragon - Chemin des dames

Début Juillet 2017, me voilà devant le musée de la Caverne du Dragon, la météo est très pluvieuse et la température assez froide pour la saison.

En faite, je profite d’avoir réalisé un mariage dans la région pour visiter ce musée avant de retourner dans ma Normandie. Pour faire de la photo, la météo est un paramètre essentiel et en générale un beau ciel bleu est souvent idéal. Mais là ça met dans l’ambiance.

 

Nicolas Lefebvre Photographe - Tous droits réservésNicolas Lefebvre Photographe - Tous droits réservés

 

La visite du musée de la caverne du Dragon se déroule dans des galeries souterraines. Je ne suis pas là pour faire un cour d’histoire mais c’est toujours mieux de savoir où on va mettre les pieds pour choisir son matériel. La caverne est à l’origine une carrière de pierre creusée dans le calcaire, sur le Chemin des Dames. Pendant la première guerre mondiale, les soldats Allemands investissent le lieu et en font un endroit stratégique alors que l’armée française n’y trouve pas grand intérêt … Encore une erreur de l’armée française. Le 25 juin 1917, après l’échec de l’offensive Nivelle, les Français reprennent le lieu aux Allemands et les repoussent au fond de la grotte. Ici les deux armées ne vont pas se battre dans les tranchées mais vont s’affronter dans les galeries souterraines.

 

Vue la météo, je décide de sortir mon reflex de secours, mon bon vieux canon 60D. Au moins s'il prend la pluie et l’humidité, je sortirai moins le mouchoir pour pleurer et ça reste un bon appareil. Pour l’objectif, en sachant que je suis en mode visiteur, et que je vais pas sortir le pied, je choisi donc mon objectif Tamron 17-50 à ouverture constante 2,8. Cela va me permettre de ne pas utiliser le flash et d’utiliser sa stabilisation. Je n’utilise pas souvent cet objectif car je trouve sa mise au point hasardeuse (donc je ferais le point en manuel comme d’habitude) et le piqué de l’image est mou. C’est sûr que par rapport  aux objectifs canon de la série L cela n'a rien à voir. Mais en même temps ce n'est pas le même tarif et il fera le boulot.


Aller go, je sors de la voiture et j'affronte la pluie. Au bout de 2 minutes je suis trempé, un vrai temps de "quien" normand, je ne suis pas mécontent d’avoir pris mon reflex de secours du coup. Je découvre l’entrée du musée et juste à côté des statuettes en bois toutes noires, qui sont en fait brûlées. C’est une histoire de goût mais perso j’aime beaucoup. En fait ces statuettes sont là pour rendre hommage aux soldats des colonies françaises qui se sont battus durant la première guerre mondiale et sont intervenus aussi dans la Caverne du dragon.

 

Nicolas Lefebvre Photographe - Tous droits réservésNicolas Lefebvre Photographe - Tous droits réservés


Sur la terrasse du musée, se trouve une magnifique œuvre inaugurée par le président François Hollande. Voici quelques photos de l’extérieur du musée.

 

Nicolas Lefebvre Photographe - Tous droits réservésNicolas Lefebvre Photographe - Tous droits réservés

 

Le musée est moderne mais assez petit à première vue.  Ce qui est le plus intéressant c’est lorsqu’on descend dans la Caverne. A savoir que la visite se fait seulement en groupe accompagné par un guide.  La première chose que l’on voit est un mur de terre et de calcaire où sont figés des casques, obus, munitions comme stoppés net dans le temps.


Nicolas Lefebvre Photographe - Tous droits réservés

 

La visite continue dans la Caverne même. La scénographie des différents endroits de la Caverne est assez bien réussie. On devine bien l’ambiance que les soldats ont dû vivre ou plutôt survivre dans les galeries. Et encore nous avons la chance d’avoir un minimum de lumière. Je dois dire que pour la technique, l'ouverture du diaph à 2,8 est obligatoire et la stabilisation fait son boulot. Pour le reste des réglages je joue avec la vitesse.


Nicolas Lefebvre Photographe - Tous droits réservésNicolas Lefebvre Photographe - Tous droits réservés

 

Cette lumière ambiante n’était pas présente pour les soldats et on peut aisément imaginer l’odeur horrible de la mort qui devait régner là. D’ailleurs une salle servait à faire le tri entre les soldats blessés et morts. Au delà de ça, il faut imaginer les moments des bombardements intenses. La Caverne y résiste mais les vibrations et le bruit provoqués par les bombes devait être terrifiant. D’ailleurs beaucoup de soldats qui survivront à cette Caverne garderont des séquelles psychologiques ou pour certains deviendront tout simplement fous.

 

Une salle servait même à faire l’office religieux. Aujourd’hui une scénographie panoramique de photos de poilus la remplace.

 

Nicolas Lefebvre Photographe - Tous droits réservés

 

Dans les moments de calme, les soldats réalisaient comme les soldats des tranchés des objets artisanaux. Certains y sont exposés dans la dernière salle de la visite.

 

Nicolas Lefebvre Photographe - Tous droits réservésNicolas Lefebvre Photographe - Tous droits réservés

 

Je ne peux que vous conseiller de visiter le musée de la Caverne du Dragon.  Il a le mérite de vous mettre vraiment dans l’ambiance en visitant une partie des galeries souterraines.  La scénographie et les explications du guide renforcent le tout.

 

Photos et Texte de Nicolas Lefebvre Photographe.


Pour plus d’informations sur le musée : www.chemindesdames.fr

 

Toutes les photos sur ce site internet sont la propriété du Photographe Nicolas Lefebvre/Société Sensoriel-Film.

Toute utilisation de ces photos est strictement interdite sans l’autorisation du Photographe Nicolas Lefebvre/ Société Sensoriel-Film

Copyright 2010-2018/www.photographe-nicolas-lefebvre.fr/Tous droits réservés

Armada 2013 Armada 2013